Master 2 mention Administration et Communication des Activités Culturelles (ACAC)

Objectifs

Le parcours Administration et communication des activités culturelles (2ème année de master) a pour objectif de former des cadres susceptibles de concevoir et mettre en œuvre les politiques et les stratégies de communication des organisations publiques et privées intervenant dans le champ de la culture, en particulier celui des industries culturelles et créatives.

Ces professionnels doivent être capables, en relation avec les acteurs concernés, dans le cadre des politiques publiques locales, nationales et européennes, et en direction des différentes catégories de publics, de définir, d’assurer et d’évaluer les actions d’administration, de communication, de valorisation et de promotion des actions, des politiques et des produits culturels.

Les professionnels formés par le parcours ACAC doivent être en mesure de participer à la mise en œuvre et au suivi de projets culturels de toute nature (musées et patrimoine, spectacle vivant, audiovisuel et cinéma, édition, festivals, événements culturels…), notamment à travers les dimensions informationnelles et communicationnelles, et en liaison avec les autres professionnels du secteur de la culture.

Pour tout savoir sur cette formation

Consultez la fiche dédiée

Le Master mention Administration et Communication des Activités Culturelles (ACAC) est une formation diplômante reconnue par l’Etat.

Programme

Compétences de spécialité (280h)

UE 1 – 60h

  • Politiques culturelles : histoire et institutions – 15h
  • Droit de la culture – 15h
  • Culture, économie et numérique – 15h
  • Droit de la propriété littéraire et artistique – 15h

UE 2 – 120h

  • Management des évènements culturels et des festivals – 15h
  • Cinéma et audiovisuel – 15h
  • Spectacle vivant (théâtre, cirque) – 20h
  • Métiers du livre et de l’édition – 10h
  • Musique-Industrie du disque – 10h
  • Muséologie, muséographie – 20h
  • Politique du patrimoine – 15h
  • Arts et société – 15h

UE 3 – 100h

  • Etudes des publics et des pratiques culturelles – 15h
  • Gestion des établissements publics culturels – 15h
  • Management et programmation artistique – 10h
  • Aides et financement de la culture – 10h
  • Culture, médiation et territoires – 20h
  • Les supports de la communication écrite et digitale – Mécénat d’entreprise – 20h
  • Relation presse – 10h

Compétences disciplinaire (18h)

UE 20 – 9h

Méthodologie dédiée aux actions professionnelles – 9h

UE 21 – 9h

Interventions d’experts de la culture – 9h

Appui à la transformation en contexte professionnel (104h)

En mode distanciel en collaboration avec Andilcampus

  • Conduite de projet – 12h
  • Référencement/ SEO – 20h
  • Mesure d’audience – 12h
  • Production de contenu web – 60h (dont 32 h en salle machine chez Andilcampus / WordPress + Indesign + Photoshop)

Débouchés professionnels

L’objectif de la formation consiste à former des cadres susceptibles de concevoir et mettre en œuvre les politiques et les stratégies de communication des organisations publiques et privées intervenant dans le champ de la culture, en particulier celui des industries culturelles et créatives.

Ces professionnels doivent être capables, en relation avec les acteurs concernés, dans le cadre des politiques publiques locales, nationales et européennes, et en direction des différentes catégories de publics, de définir, d’assurer et d’évaluer les actions d’administration, de communication, de valorisation et de promotion des actions, des politiques et des produits culturels.

En outre, ces professionnels doivent être en mesure de participer à la mise en œuvre et au suivi de projets culturels de toute nature (musées et patrimoine, spectacle vivant, audiovisuel et cinéma, édition, festivals, événements culturels…), notamment à travers les dimensions informationnelles et communicationnelles, et en liaison avec les autres professionnels du secteur de la culture.

Une attention particulière est portée à l’international et aux métiers du Réseau culturel (attaché culturel, attaché audiovisuel, directeur d’Institut français et d’Alliance française).

Compétences visées

  • Administrer une organisation dans le champ de la culture et du patrimoine ;
  • Être force de proposition en intégrant l’environnement juridique propre au champ de la culture et du patrimoine ;
  • Comprendre et analyser l’environnement et les acteurs de la culture sur un temps long ;
  • Maîtriser les codes écrits et oraux de la communication professionnelle ainsi que la capacité à se documenter pour produire une action professionnelle en communication ;
  • Prendre des responsabilités, engager stratégiquement une organisation dans le champ de la culture et du patrimoine, conduire un projet pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif, gérer des contextes professionnels complexes ;
  • Maîtriser les savoir-faire opérationnels pour organiser, planifier, arbitrer les actions de communication dans le champ de la culture et du patrimoine ;
  • Maîtriser les compétences expertes des professionnels du secteur de la culture et du patrimoine et positionner à moyen et long terme une organisation

Modalités pratiques

Formation organisée sur 12 mois consécutifs

402 heures

Condition préalable d’accès

  • les étudiants titulaires d’une licence ou équivalent,
  • droit à poursuite d’études : étudiant ayant été sélectionné à l’Université Toulouse Capitole en 1ère année de master Mention Information-Communication parcours type Administration et gestion de la communication. L’accès en deuxième année d’une formation du deuxième cycle conduisant au diplôme national de master est de droit pour les étudiants qui ont validé la 1ère année du Master Mention Information-Communication parcours type Administration et gestion de la communication à l’Université Toulouse Capitole.
  • pour tous les autres cas : l’admission en Master 2 pour les étudiants ne bénéficiant pas d’un droit à poursuite d’études dépend des capacités d’accueil et est subordonnée au succès à un concours ou à l’examen d’un dossier. Accès au public en reprise d’études au titre de la validation soit des études supérieures accomplies en France ou à l’étranger soit des acquis d’expérience, ou ayant bénéficié d’une dispense de parcours dans le cadre du dispositif VA85.

Andilcampus – Centre de Formation d'Apprentis